fbpx

Les apprentis journalistes du Collège de l’IFS enquêtent sur Clémenceau à Singapour

mardi, 10 novembre 2020

Durant deux heures par semaine, quinze élèves de 6ème de l’IFS s’initient au journalisme dans le cadre d’un atelier dirigé par deux enseignants de l’école. Nous suivrons leurs progrès au cours des prochains mois.

 

Cette année, l’atelier de journalisme proposé aux élèves de 6ème comprend 15 élèves volontaires encadrés par M. Maxime Pilon, Professeur d’Histoire-Géographie et Mme Laurence Clément, également Professeur d’Histoire-Géographie.

Copy Of 6eme Element

Les apprentis-journalistes du journal Le Sixième Élément de l’IFS : Nour, Margaux, Timothée, Céleste, Maxence, Emilie, Clémence, Capucine, Lou, Mado, Maxime, Chloé, Neela, Brune et Lise

L’objectif n°1 de cet atelier est de susciter l’esprit critique des élèves de l’IFS. Le but est d’encourager nos élèves à devenir des citoyens éclairés, capables de trier les informations et images qu’ils reçoivent au quotidien, d’évaluer la source d’une publication et de comprendre l’intérêt du pluralisme de la presse. Pour réussir cette démarche intellectuelle, les élèves sont placés en position d’acteur. Le “Faire pour comprendre” est la clé de la réussite de cet atelier. 

Les élèves choisissent ensemble la thématique abordée du prochain numéro du journal, construisent collectivement le chemin de fer, réalisent la recherche d’informations, les reportages ainsi que la rédaction des articles.

L’International French School (Singapore) propose de nombreux ateliers et activités extra-scolaires aux élèves, leur permettant ainsi de découvrir et développer leurs talents et leurs passions – qu’ils soient sportifs, intellectuels, ou créatifs.

 

Georges Clémenceau à Singapore 

Clemenceau 1Le premier numéro de leur journal, intitulé “Le Sixième Élément”, est dédié à l’homme d’État français Georges Clémenceau, en lien avec le festival Français de Singapour vOilah! organisé par l’Ambassade de France à Singapour dont l’IFS est partenaire. 

Dans ce numéro spécial, les apprentis journalistes retracent la vie de M. Clémenceau avec un accent particulier sur ses voyages en Asie. 

Clemenceau 2Extrait du Sixième Élément : “Georges Clémenceau part pour l’Asie et l’Asie du Sud-Est le 18 janvier 1920. Il a 79 ans. Il arrive à Singapour le 17 octobre 1920. Son voyage en bateau dure neuf mois.”

Ces premiers pas à Singapour sont détaillés : “Le 20 octobre, notre héros se rend au cœur de Chinatown accompagné de ses deux compagnons de voyage et tombe sous le charme de l’architecture des shophouses. Le Docteur Lim Boon Keng, éminent membre de la communauté chinoise sert de guide dans ce quartier. Il visite aussi l’école chinoise de Yeung Cheng, où il est salué par une Marseillaise jouée par l’orchestre de l ́école. »

Ils nous décrivent avec précision le programme de sa première visite à Singapour, le 17 octobre 1920, et notamment l’inauguration de l’avenue Georges Clémenceau. 

Extrait du Sixième Élément “ Le 17 octobre 1920, Clémenceau arrive à Singapour. Dans son emploi du temps chargé, ses hôtes britanniques lui font l’honneur de prévoir l’inauguration d’une avenue éponyme.

Clemenceau 3De son vivant, ils ont voulu lui rendre hommage en nommant une avenue à son nom. Les autorités britanniques ont construit la plus grande avenue de Singapour pour Georges Clémenceau. Le 22 octobre 1920, à 11 heures, il coupe le ruban et remercie ses hôtes pour l’honneur qui lui est fait dans un discours. 

La nouvelle route principale relie Orchard Road à Bukit Timah road avec des arbres, un de chaque côté de la nouvelle route. Dans son discours de remerciement, Clemenceau a salué l’avenue comme un symbole de l’amitié entre l’Angleterre et la France.

Bien que la construction de la route devait avoir commencé en 1920, les travaux n’ont débuté qu’en 1928.La construction de cette route était coûteuse en raison de son étendue. La première partie de la route a été ouverte seulement en novembre 1929.”

Le 1er numéro du journal Le Sixième Élément sera bientôt disponible. Restez à l’écoute.