fbpx

Choisir la Bonne École Internationale à Singapour

mardi, 16 juin 2020

Choisir la bonne école internationale pour votre enfant peut être une tâche difficile. Les parents doivent réfléchir et choisir une école qui répond à leurs attentes concernant l’avenir de leurs enfants. Ils recherchent un environnement d’enseignement du XXIe siècle qui soit de nature holistique. Une école qui promeut la réussite académique des élèves, nourrit les valeurs humaines fondamentales et développe des compétences pour la vie réelle dans un environnement culturel diversifié. Lisez ce qui suit et découvrez pourquoi la famille Hughes a choisi l’IFS.

 

Expat Living Hughes Family chooses IFS
Les parents : Emma et Wesley Hughes, Irlandais
Les enfants : Euan (11 ans), Una (10 ans) et Aoife (7 ans)

« Les trois enfants sont élèves à l’IFS depuis maintenant cinq ans. Quand nous sommes arrivés à Singapour, nous avions environ six mois pour choisir une école. Ayant une résidence secondaire en France, nous avons un lien privilégié avec ce pays. C’est donc tout naturellement que nous avons visité cette école. Étant donné que nous nous rendons fréquemment en France, même depuis Singapour, nous avons pensé que ce serait une grande étape dans la vie de nos enfants d’intégrer un système scolaire non anglophone pour apprendre une nouvelle langue.

Nous avons rejoint l’école à une époque où presque tous les élèves étaient français. Nos deux filles sont entrées en maternelle et notre fils a intégré l’école élémentaire. Au début, c’était difficile car aucun des enfants ne parlait français et nous, en tant que parents, étions franchement assez inutiles aussi ! Les deux filles ont réussi à apprendre la langue avec une certaine facilité. Étant plus âgé, Euan a rencontré quelques difficultés au début. Cependant, l’école lui a donné des cours de français supplémentaires pour l’aider à se mettre à niveau.

Pour nous, le point fort a été de voir nos enfants évoluer dans une culture différente et apprendre une nouvelle langue. Ils ont montré leur capacité à s’adapter et à apprendre, ce qui leur a donné une grande confiance en eux. Cela n’a pas été sans difficultés, mais le fait de travailler pour les surmonter a également été extrêmement gratifiant. La place de l’enseignement de langue anglaise a augmenté de façon exponentielle depuis que nous sommes là, tout comme la diversité générale au sein de l’école.

Les enfants se sont toujours sentis à l’aise à l’IFS et se sont fait de bons amis. Les enseignants sont d’un grand soutien avec un fort engagement et la communauté non francophone qui croît chaque année apporte beaucoup de soutien et de conseils. Il existe également un groupe de l’école sur Facebook où les gens posent des questions et obtiennent du soutien.

Parmi les autres éléments enrichissants de la vie scolaire, citons le vaste éventail d’activités extrascolaires disponibles, des échecs à l’escalade en passant par la couture ! Chaque année, les enfants ont la possibilité d’essayer quelque chose de différent. Cela s’étend également aux langues. Notre fils est maintenant dans la situation enviable de choisir une troisième langue à apprendre – encore une fois, des opportunités que nous n’avons jamais eues en tant que parents !

L’école a permis à nos trois enfants de passer de zéro à la maîtrise du français, ce qui est un véritable exploit. Elle offre un environnement bienveillant agrémenté par une rigueur académique. Pour nous, l’essentiel était de se sentir dans une école « normale » et non comme dans une franchise ou une entité commerciale. L’IFS répond exactement à cette attente et donne le sentiment d’être une école orientée vers la communauté ».

Cet article a été publié dans ExpatLiving